English   Español   Français  


Pour recevoir ce bulletin avec regularité, merci d’envoyer un e-mail avec le sujet "Subscribe"


Nouvelles - liens


  • Versione Italiana
  • Archive des bulletins prècedents
  • Headlines de l'apostolat social


  • Pages web des Conférences Régionales


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • Nouvelles

     


    HAÏTI : La solidarité jésuite internationale en action
    (26-Jan-2018)

    Un fruit de la 36e Congrégation générale

    Au moment même où s'ouvraient les travaux de la 36e Congrégation générale des jésuites à Rome, début octobre 2016, un des plus forts ouragans des dernières décennies frappait une bonne partie du territoire haïtien. Des centaines de morts, des milliers de sans-abris, des hectares et des hectares de récoltes perdues.

    Les membres de la Congrégation, par la prière, se sont unis aux populations sinistrées et à leurs confrères jésuites œuvrant en Haïti. La prière, comme tant de fois, a conduit à l'action. Si l'attention de la Congrégation a été centrée, dans les jours qui ont suivi l'ouragan, sur l'élection d'un nouveau supérieur général, le P. Arturo Sosa, celui-ci, une fois en poste, s'est souvenu d'Haïti.

    Après avoir consulté ses conseillers et le P. Jean-Marc Biron, supérieur provincial du Canada français et d'Haïti, il a choisi, parmi les premiers gestes concrets qui marqueraient son généralat, de lancer un appel, devant tous les délégués, en faveur d'Haïti. Plus précisément encore, après avoir été mis au courant de propositions faites par les jésuites haïtiens qui avaient visité les zones sinistrées, il a proposé que la Compagnie universelle participe à un projet de construction de maisons, simples mais solides, pour un certain nombre de familles parmi les plus pauvres qui avaient perdu leur toit.

    Une réponse généreuse

    Et l'appel a été entendu : de partout dans le monde des Provinces jésuites, y compris celles dont les ressources financières sont très limitées, ont contribué. Environ un million de dollars (USD) a été rassemblé et la proposition des jésuites haïtiens a été précisée : on construirait 75 maisons dans des communautés très éprouvées. Chaque famille devrait participer concrètement à la construction. Il s'est agi d'un projet impliquant toute la communauté des villages bénéficiaires : le maire et le curé ont participé activement. Tout s'est mis en branle en mai 2017 sous la supervision d'un ingénieur en construction, du Bureau de développement jésuite d'Haïti, représenté par Jean Thomas Dabady, SJ, et avec l'assistance administrative de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis.

    Des résultats : ce qui est fait, ce qui reste à faire

    Les clés des 15 premières maisons ont été remises aux familles bénéficiaires en novembre, dans la municipalité de Roseaux. La cérémonie s'est faite en présence de l'évêque du diocèse de Jérémie, Mgr Gontrand Décoste, SJ. Depuis décembre, 30 autres maisons sont en cours de construction, en partie à Roseaux, en partie à Desormeaux. Puis ce sera la dernière phase, dans la région de Port-Salut, à Cécé et à Bergerac. En toute transparence, on doit reconnaître que la progression du projet est lente : en Haïti, les matériaux de construction ne sont pas toujours disponibles, les routes pour les acheminer dans les zones sinistrées sont détériorées, les ouvriers compétents peu nombreux.

    Mais la participation concrète des jésuites, dans un contexte de solidarité internationale, est un signe fort d'une implication de la Compagnie de Jésus qui se fait proche des plus pauvres. Il faut ajouter qu'en plus de construire des logements, le projet comprend un important volet d'accompagnement psycho-social, de prévention dans le domaine de la santé, de guérison et de renforcement des personnes blessées par le passage de l'ouragan Matthew. Tout cela illustre une « manière de procéder » jésuite qui manifeste une foi engagée, une foi qui construit la communauté, une foi qui promeut la justice.


    Nouvelles du jour Archives