English   Español   Français  


Pour recevoir ce bulletin avec regularité, merci d’envoyer un e-mail avec le sujet "Subscribe"


Nouvelles - liens


  • Versione Italiana
  • Archive des bulletins prècedents
  • Headlines de l'apostolat social


  • Pages web des Conférences Régionales


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XIV, N. 6 22 mars 2010

    A la Curie

    Du 23-26 mars: un groupe de cinq experts de divers pays rencontreront le Père Général et le Père Mercieca, responsable du Secrétariat pour la Spiritualité Ignacienne, et réfléchiront avec lui au caractère sacerdotal du Corps Apostolique de la Compagnie,  comme demandé dans la lettre du P. Général (septembre 2009). Il s'agit de développer les trois thèmes suivants: 1) quelle place le sacerdoce ministériel a-t-il par rapport aux activités apostoliques multiformes de chaque jésuite; 2) la Compagnie de Jésus en tant que « Compagnie sacerdotale »;  3) la vocation et la vie du Frère Jésuite,  le caractère sacerdotal de la Compagnie. Le groupe d'experts examinera le matériel rassemblé sur ces thèmes par toute la Compagnie en vue d'un document final du P. Général.

     


    Dans les Provinces

    AFGHANISTAN : l'engagement des jésuites dans l'enseignement

    Le projet éducatif en Afghanistan s'est quelque peu renforcé ces dernières années grâce aux efforts des jésuites, particulièrement de la Province de Calcutta, qui se sont investis dans la formation des étudiants et des enseignants. En collaboration avec le Ministère de l'Éducation (un jésuite y est conseiller pour l'éducation technique), quelques confrères ont créé un programme pour l'enseignement technique et linguistique (l'anglais) aux étudiants. Un planning quinquennal en vue de former 1000 enseignants techniques a également été mis au point. L'engagement effectif de la Compagnie de Jésus en Afghanistan remonte au mois de mai 2002 mais il fut interrompu pour des raisons de sécurité. En 2005 les activités à l'Université de Herat sont reprises, avec l'enseignement de matières techniques à 65 étudiants. Aujourd'hui les étudiants sont 400, les universités impliquées sont trois et les jésuites sont chargés du National Institute of Management de Kaboul. On prévoit l'ouverture à brève échéance du National Institute of Computer Technology, également à Kaboul. « L'éducation en Afghanistan a souffert à cause des guerres et des luttes intestines, ce qui a causé une pénurie d'enseignants à laquelle les jésuites tentent de remédier peu à peu », dit le Père George Pattery, Provincial de Calcutta. De cette province provient un quart des jésuites engagés dans le pays.

     

    ANGLETERRE: restitution de cloches au Chili

    Les trois cloches de l'église des jésuites du Clocher de Saint-Jacques, se trouvant actuellement sous le portique de l'Eglise de Tous les Saints à Oystermouth, Swansea, seront rendues au Chili. Les cloches, de manufacture espagnole et datant de 1753, s'étaient écroulées au sol, en même temps que le toit d'une église du Chili, lors d'un violent incendie, survenu  le 8 décembre 1863 en pleine célébration de la fête de l'Immaculée Conception, à laquelle était dédiée cette église.  Celle-ci avait été toute décorée de tissus et de centaines de lampes et bougies pour l'occasion. Le feu était parti du Grand Autel et avait gagné tout l'édifice, causant la mort de quelque 2.500 personnes.  Les cloches, transférées en Angleterre, à Swansea, ont d'abord été conservées dans la tour de l'Eglise de tous les saints à Oystermouth, puis sous son portique à partir de 1964. Le gouvernement chilien a demandé  récemment leur restitution pour les placer dans le monument qu'ils doivent construire en souvenir des victimes de l'incendie.

     

    BANGLADESH : présence des jésuites

    En 2006, le prix Nobel pour la paix fut décerné à un bengalais pour avoir créé une banque accordant du micro crédit à des personnes aux ressources limitées, afin de les aider à sortir de la pauvreté. Du Bangladesh l'expérience se répandit à travers le monde. Malgré un taux élevé d'analphabétisme et une pauvreté omniprésente, des désastres naturels récurrents et un gouvernement instable, le Bangladesh est un pays prometteur, comptant 2 millions de femmes de classe sociale inférieure qui par leur travail dans le secteur du prêt-à-porter ont contribué la part la plus importante de devises étrangères entrées dans les caisses de l'état. La première communauté jésuite - deux compagnons venant de Calcutta - s'est installée au Bangladesh en 1994. Aujourd'hui les jésuites y sont une douzaine, sans compter 10 Bengalais en formation à l'étranger et trois autres qui sont attendus incessamment. Les jésuites, présents dans 4 des 6 diocèses du pays, sont engagés dans une variété d'activités. Le père Aelred Gomes, supérieur de la résidence de Dhaka, la capitale du pays, explique : « Nous sommes engagés dans le travail pastoral traditionnel auprès des catholiques du pays, aussi bien que actifs dans des secteurs nouveaux. Nous enseignons dans des écoles où la majorité des élèves est musulmane ou indigène. Nous construisons des maisons pour les victimes des cyclones et dirigeons un centre pour la formation humaine et spirituelle ; nous aidons à la formation du clergé et des laïcs, jeunes et adultes. Notre engagement se manifeste à travers une variété de personnes et de situations».

     

    BRESIL: Cours de formation permanente

    Le XXIV Cours de formation Permanente pour Jésuites de l'Amérique Latine et d'Espagne (CURFOPAL), s'est ouvert le 22 février à São Leopoldo, au Brésil. Le cours, auquel participent 13 prêtres et 3 frères provenant d'Espagne et de divers Provinces de l'Amérique Latine, est dirigé par le P. Javier Osuna, S.J. Il s'achèvera le 28 mai.  Le programme prévoit une série de conférences, tenues par divers professeurs qui s'alterneront entre les cours. Ils discuteront de questions liées à la foi et au monde moderne, parleront de théologie biblique, de christologie et d'enseignement social de l'Eglise, d'éthique théologique, de spiritualité ignacienne et d'autres questions encore, en plus des heures qui seront consacrées à la lecture et à la réflexion, personnelle et communautaire, et aux réunions de groupes. Le cours  se terminera par huit jours d'exercices spirituels que dirigera le Père Osuna en personne.  Ces trois mois ont également pour objectif de raviver la vie spirituelle et apostolique, pour revenir aux sources,  « sentir et savourer » à nouveau notre vocation. Cette expérience a été définie une vraie « école de l'affection », sur le modèle de celle que propose Saint Ignace pour la troisième pronation, qui permet de revenir à la mission, à nouveau plein d'allant et de ferveur.  Durant la semaine de Pâques, un pèlerinage est prévu aux Réductions de la Compagnie au Brésil, au Paraguay et en Argentine, et une aide aux célébrations dans des paroisses populaires.  


    ÉTATS-UNIS: Documentaire sur le père Arrupe

    Le Jesuit Channel, http://www.youtube.com/user/JesuitChannel#p/u/7/Qgmk2YGU4BU, a rendu disponible un documentaire en 5 épisodes sur le père Arrupe, sponsorisé par l'Association des Collèges et des Universités jésuites. Le film, Pedro Arrupe : Sa vie et son héritage, fut produit en 2008 par la Georgetown University et offre des extraits de film inédits sur le père Arrupe et des entretiens avec ses conseillers les plus proches.


    INDE : Jésuites pour le développement

    Les jésuites de l'Inde, experts en économie, souhaitent donner « un visage humain » au développement, pour qu'il puisse bénéficier à la majorité des pauvres n'ayant pas encore accès aux programmes d'aide. Cette annonce a été faite au terme de la première rencontre nationale de la JEAI, l'Association des Economistes de la Compagnie de Jésus en Inde, qui a eu lieu à Calcutta le 28 février. Les jésuites présents étaient au nombre de 14. La JEAI veut promouvoir la contribution de la Compagnie de Jésus au développement, par la recherche et des initiatives capables d'influencer les responsables de la politique du Pays.

     

    ITALIE: Un prix au cardinal Martini

    Sur les pages du Corriere della Sera, un des quotidiens italiens les plus répandus, le cardinal Carlo Maria Martini répond chaque mois aux lecteurs, développant avec eux les thèmes qui tiennent « en constante ébullition la pensée théologique » ou des questions de fond liées au social et aux coutumes actuelles, comme la « recherche de l'argent, du succès et du plaisir »,  jusqu'aux problèmes des « familles qui n'arrivent pas à gérer leurs fins de mois ».  Il y affronte les sujets les plus brûlants de l'actualité, de la bioéthique aux relations entre l'Eglise et la politique. Si bien que, cette année, il se retrouve parmi les vainqueurs du Premiolino, le plus vieux prix d'Italie en matière de journalisme : son nom, Martini, s'ajoute donc au tableau d'or de reconnaissance qui rassemble les signatures du journalisme et de la culture, de Pier Paolo Pasolini à Oriana Fallaci, de Camilla Cederna à Indro Montanelli. La cérémonie de remise du prix a eu lieu à Milan le 2 mars.

     

    TCHAD : réchauds solaires

    À partir du 2004, dans le cadre d'initiatives pour l'amélioration des conditions de vie féminine, le frère Pietro Rusconi, a lancé un projet à Sarh (Tchad méridional), et à Mongo (Tchad septentrional) pour la production, la distribution et l'utilisation de plus de 300 réchauds solaires. Ces réchauds ont une structure de base métallique en forme d'une semi sphère presque complète, recouverte à l'intérieur de lamelles métalliques qui réfléchissent et concentrent les rayons solaires sur un point central où l'on peut placer une casserole et ainsi chauffer de l'eau ou de l'huile. Il est possible d'orienter la concavité de manière à lui donner une position optimale par rapport à la position du soleil. Au départ le matériel nécessaire pour la réalisation des réchauds fut fourni par des entreprises allemandes, mais, cette année, la production locale des structures métalliques a démarré, ce qui permet une réduction considérable des coûts. Ces réchauds sont en vente à un prix accessible aux familles modestes. Leur usage réduira le besoin de bois et par conséquent freinera le processus de désertification, grâce à la diminution de la consommation de bois. Un autre avantage est qu'il permettra aux femmes de consacrer davantage de temps à leurs enfants.

     


    Les 400 ans de la mort de Matteo Ricci

    La restauration du tombeau de  Matteo Ricci. Une soirée-spectacle de bienvenue, placée sous le signe de l'amitié, « Entre musique et poésie »,  a été donnée samedi 13 mars, au théâtre de la Victoire  à Sarnano, près de Macerata, pour souhaiter la bienvenue aux étudiants chinois hôtes de l'association Antiche Torri, dans le cadre du projet « Marco Polo ». La soirée était organisée par l'association culturelle de Sarnano, sous le patronage, entre autres institutions, du Comité pour les célébrations consacrées à Matteo Ricci. Au cours de la soirée,  le président du comité, Adriano Ciaffi, a annoncé la restauration - par le Ministère Italien des Biens Culturels - de la tombe du père Matteo Ricci à Pékin. Les travaux de réfection ont été confiés à l'architecte Caro Birrozzi de l'Institut supérieur pour la conservation et la restauration du Ministère des Biens Culturels, présent lui aussi à la soirée. Le détail des opérations devait être communiqué juste après aux autorités chinoises pour obtenir les autorisations nécessaires.

     


    Jesuitica

    Cours d'arabe. Le Centre de Recherches et d'Etudes Arabes (CREA), fondé par André d'Alverny S.J. en 1945 au Liban poursuit ses activités d'enseignement de l'arabe aux non arabophones dans le cadre de l'Université Saint-Joseph. Des cours d'arabe classique et dialectal libanais sont dispensés à partir d'un matériel élaboré par des équipes de recherche de l'USJ, l'Université Saint-Joseph. Deux sessions intensives sont prévues du 14 juin au 9 juillet et du 12 juillet au 3 août 2010. Le coût de chaque session est de 680$. Les intéressés peuvent s'adresser directement à : crea@usj.edu.lb.

     

    Voltaire à l'école des jésuites. Lui qui était pourtant un farouche adversaire de l'Eglise catholique, lui reprochant son inimitié pour le progrès et sa propension à entretenir les personnes dans leur ignorance, soumises comme des enfants, Voltaire a toute sa vie été très reconnaissant aux jésuites de l'éducation qu'ils lui avait donnée.  Elève au collège Louis-le-Grand de 1704 al 1711, il se félicitait, enthousiaste, de la profonde et vaste formation qu'il y avait reçue, tant dans les matières humanistes et philosophiques que dans d'autres disciplines comme le théâtre et les sciences naturelles. Il disait des enseignants: « J'ai été éduqué pendant sept ans par des hommes qui portaient sur leurs épaules ce lourd, et peu gratifiant, fardeau de former les esprits et la moralité des jeunes. Comment ne pas nourrir un sentiment de gratitude envers des enseignants de ce genre ? ».